Archive annuelle 2023

ParCCSS Lozère

Déclarez la naissance de votre enfant en mairie et puis 5 jours après sur vos comptes ameli et caf.fr

Suivez le tuto en ligne

ParCCSS Lozère

Insuffisance cardiaque

L’insuffisance cardiaque, une maladie méconnue : l’Assurance Maladie communique sur les signes d’alerte

L’Assurance Maladie lance une campagne nationale de sensibilisation sur l’insuffisance cardiaque

Cette pathologie qui touche 1,5 million de Français, notamment les plus de 60 ans, reste peu connue de la population. Faute de connaître la maladie et ses premiers signaux d’alerte, des milliers de malades s’ignorent et s’exposent à de lourdes conséquences sur leur vie quotidienne. 

« Essoufflement inhabituel, prise de poids rapide, pieds et chevilles gonflés, fatigue excessive » : avec l’aide d’un mime, la campagne met en scène les signes qui doivent alerter. Avec une accroche qui invite au questionnement, « Insuffisance cardiaque : et si votre cœur essayait de vous dire quelque chose ? », elle vise à susciter, chez celles et ceux qui présenteraient un ou plusieurs de ces signes, une prise de conscience ainsi qu’une discussion avec leur médecin.

L’enjeu : favoriser le dépistage précoce et la reconnaissance des signes d’alerte, clé d’une prise en charge optimale.

 

Être actif aide à préserver sa santé et se sentir mieux

En plus du bien-être physique et psychique qu’elle apporte, l’activité physique et sportive améliore la santé physique. Elle contribue à prévenir ou à mieux traiter de nombreuses maladies comme les affections cardiovasculaires, le cancer, le diabète, l’obésité et l’ostéoporose.

Lorsque l’activité physique est associée à une alimentation équilibrée, elle contribue à la prévention de certaines maladies. La pratique régulière d’une activité physique réduit considérablement le risque de leur survenue et elle est considérée comme un traitement à part entière dans certains états de santé.

Les personnes physiquement actives diminuent leur risque cardiovasculaire et développent environ deux fois moins d’affections cardiovasculaires.

 

Parlez-en avec ceux que vous aimez !

Reconnaître les signaux d’alerte

 

ParCCSS Lozère

Le dispositif BAFA 48 initié par le SDJES, la CCSS, la MSA et le Département permet  une prise en charge importante du parcours de formation.
Il s’adresse aux jeunes de 16 à 26 ans résidant en Lozère.

Les candidatures (CV et lettre de motivation du jeune)  sont à transmettre,  à l’adresse suivante: ce.sdjes48@ac-montpellier.fr
Le premier critère de sélection, c’est la motivation !

En savoir plus